mercredi 15 novembre 2017

15 novembre 3

Cette histoire qui est en moi

Billet assez spécial aujourd'hui... j'ai envie d'écrire sur l'écriture, sur ce que je ressens à son sujet et comment je la pratique. J'ai toujours plus ou moins écrit. Je retrouve souvent des carnets démantelés, des bouts de feuilles abîmées de quand j'étais une jeune ado. Aujourd'hui, c'est plutôt mon ordinateur qui est bourré de fichiers verrouillés, cachant mes écrits du regard des autres. J'ai encore des carnets et des feuilles volantes, mais je dois dire que je suis certainement un peu plus ordonnée.

L'écriture et moi...

Source : Pixabay
J'écrivais avant de courtes nouvelles, des morceaux d'histoires éparses, des débuts, jamais de fins. Je ne commençais jamais vraiment rien quand on y pense. Jusqu'à l'année dernière. A cette même période, en novembre. Un personnage s'est immiscé dans ma tête, est venu à moi. Puis un univers, puis des aventures. Des idées me viennent de mes rêves, et parfois je rêve éveillée. Il est étrange que j'ai l'impression que tout ceci s'est franchement imposé à moi, alors que j'ai tout inventé. Mais cette histoire, c'est comme si, pour la première fois, je ne l'avais pas cherchée, mais qu'elle était venue à moi d'elle-même. Les éléments ont fusé quelques mois. J'ai pas mal écrit. Puis avec le temps, les préoccupations quotidiennes et les soucis personnels m'ont éloignée de cette histoire. C'est comme si la prison du quotidien m'arrachait à tout ça. J'ai pratiquement arrêté d'écrire en mai

Seulement, je pensais toujours à elle, à cette histoire. J'écrivais des idées dans plusieurs carnets, chacun ayant une tâche et un intérêt particulier. J'écrivais des notes dans mon téléphone, quand je venais de me réveiller d'un rêve. Je pensais pendant des heures à elle, me disant que je devrais écrire. J'ouvrais mon fichier, regardais pour des nouveaux logiciels d'écriture sur internet. Seulement, il ne se passait rien. Je ne remontais pas la pente. 

Et puis, je crois que cela ne s'explique pas mais cette histoire est à nouveau venue me chercher il y a peu. Elle a dû en avoir assez d'être délaissée, de rester à l'état de foetus qui prend la poussière. Alors j'ai tout repris depuis le début. Repris ma narration, allégé certaines choses, ordonné mes idées. J'ai décidé de ne plus la laisser filer entre mes doigts. D'écrire à mon rythme quelque chose que je rêverais de lire moi-même et de ne pas lâcher. Si ma pratique de l'écriture a été souvent disparate, j'ai quand même développé quelques pratiques et fait quelques découvertes bien utiles au fil du temps, et je vais les partager avec vous à la suite. 

Ces choses qui m'aident à écrire...
Source image
▲ Un bon logiciel : Ulysses
Tout d'abord, une chose très importante. Un bon logiciel. Simple, pratique, qui ne me perde pas dans la mise en page... J'utilise Ulysses. Je peux créer différents projets, des chapitres, mettre des sous titres, commentaires... Cela suffit. Il me compte le nombre de mots, de caractères, mais surtout m'indique le temps de lectures des chapitres, ce que je trouve beaucoup plus ludique. On peut aussi ajouter des images, des objectifs... Ce logiciel coûte 4€99 par mois, 2€ pour les étudiants, je trouve que ce n'est pas une ruine pour s'atteler à cette passion. D'ailleurs le logiciel est utile sous d'autres formes: pour écrire des articles, un mémoire...

Des carnets en folie
Différentes tailles, différentes formes. Il y a celui que j'emmène partout, plus petit, celui qui reste chez moi, plus grand. Et celui qui contient le bazar. Même s'ils contiennent tous des choses diverses, il y en a un réservé à cela... Je n'hésite pas à coller des choses dessus. Le téléphone aussi, quand quelque chose me vient et que je n'ai rien pour écrire.

Source : Pixabay
De la musique et un dossier d'images inspirantes
Il va sans dire que j'ai besoin d'être dans une atmosphère particulière pour écrire. Je me perds sur Youtube à la recherche de chansons qui me donnent des idées de personnages, de scènes. Je crée des playlists adaptées à mon texte. La musique m'est essentielle. Je vous renvoie aussi vers l'article de Mango and Salt, qui a récemment proposé une sélection d'ambiances sonores, elles aussi idéales pour écrire. En plus de la musique, il y a l'image. J'ai un dossier dans mon ordinateur rempli d'images liés à l'univers que je développe. Il peut s'agir de dessins, de photos de paysages, de portraits, de citations... Un joyeux bazar en somme, qui donne envie de poser tout ces visuels sur le papier. Tumblr et Pinterest sont mes meilleurs amis pour garnir ce dossier.
▲ De l'autodiscipline, des sabliers et Cold Turkey
La discipline est peut-être la chose la plus importante mais aussi la plus difficile à obtenir. Pour écrire, il faut s'arracher au temps et aux distractions  Et je sais comme on peut être pris par la vague parfois. J'ai deux choses qui peuvent aider. De simples sabliers, ou un minuteur (il se trouve que j'ai les deux), pour me dire que j'écris dans une période donnée et ne fais rien d'autres. L'idée du sablier me vient du Défi Sablier qui a été développé par Samantha Bailly. Autre chose, le logiciel Cold Turkey. Ce logiciel, m'empêche tout simplement d'aller faire ce que je veux sur internet. J'autorise une liste de sites (comme synonymes.com...) et bloque l'accès à d'autres (Facebook, Twitter...) pendant une durée déterminée. Si j'essaie d'aller sur ces sites, le logiciel me bloque leur accès, en me rappelant avec de jolies citations que j'ai des choses plus productives à faire... Utile en toutes circonstances quand vous avez besoin de vous concentrer! Ce logiciel est gratuit, il me semble qu'il existe une version payante que je n'utilise pas.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J'espère que vous avez découvert quelques petites choses utiles pour écrire... 
Je vous souhaite de bonnes aventures !

lundi 13 novembre 2017

13 novembre 0

Pumpkin Autumn Challenge - Bilan 🦊

Aujourd'hui, c'est l'heure du bilan du très joli challenge automnal : le Pumkin Autumn Challenge. Alors oui, le challenge se termine fin novembre... mais comme je le considère comme déjà validé pour mon cas et que je ne vais plus effectuer de lectures dans son cadre, je me décide à vous le poster déjà maintenant! J'ai validé les 3 menus, avec deux livres pour chaque menu, ce qui me fait un total de 6 livres lus pour le challenge.
Dans ma vidéo PAL, je vous disais que celle-ci n'était qu'indicative car je risquais d'effectuer d'autres lectures... et j'ai bien fait de vous prévenir, car c'est ce qui est arrivé! Je vous mets tout de même le lien vers ma PAL si ça vous intéresse. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

🍁 L'automne frissonnant

Hurlons dans les bois
Il fallait un livre qui fasse frissonner! J'ai lu Carrie de Stephen King, en lecture commune avec Salomé. J'ai bien aimé cette lecture, même si elle fut loin d'être vraiment horrifiante. Ce qui me faisait le plus peur : le fanatisme religieux de la même de Carrie. Et justement, j'ai éprouvé beaucoup de peine pour le personnage de Carrie qui subit la pure méchanceté humaine.


La crypte des morts-vivants
Il fallait un livre avec des créatures, peu importe lesquelles! J'ai lu Dresseur de fantômes de Camille Brissot, qui met à l'honneur... les fantômes évidemment (ainsi que d'autres choses)! C'était une excellente lecture, un roman à la croisée des genres: science-fiction, steampunk, fantastique avec de l'amour, de l'amitié, des aventures... un parfait mélange! 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

🍁 L'automne douceur de vivre

Creepy, spooky, Halloween
Il fallait lire un conte sombre, fantastique, pour de petits frissons. J'ai lu une réécriture de La Belle et la Bête: le tome 1 d'Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas. J'ai adoré, et dévoré ce livre. L'univers m'a énormément plu et intrigué, et Sarah J. Maas a vraiment un don pour donner de la profondeur à ses personnages!



Fall in Love
Il fallait lire une romance, un livre doudou. J'ai découvert Je suis là de Clélie Avit, lu en lecture commune avec Marion et qui a été une grosse déception. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, je n'ai pas été captivée par les personnages, je ne me suis pas attachée. J'avais du mal à croire à cette histoire et je l'ai trouvée fade et prévisible...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

🍁 L'automne enchanteur

Légendes d'ici et d'ailleurs
Il fallait lire quelque chose qui touchait aux légendes, et j'ai choisi Le Souffle de Midas d'Alison Germain qui met en avant toute une mythologie grecque. J'ai adoré cette lecture et son univers. La fin m'a sonnée! J'ai hâte de lire la suite. Je vous mets juste ici le lien vers l'article qui lui est destiné.



Féérique, Citrouille, Bibbidi-Bobbidi-Boo
Il fallait lire soit un conte féérique, soit quelque chose touchant au nature-writting. J'ai choisi de lire Notre vie dans les forêts de Marie Darrieussecq qui pour le coup n'a rien de féérique. Et d'ailleurs, rien ne m'a emballé, car je n'ai pas aimé cette lecture. J'avais de grandes attentes pour ce livre, ce ne fut que du déjà-vu... très plat.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Et voilà, grâce à ce petit bilan, vous avez six avis livresques en un seul jet! 
Avez-vous participé au challenge? Ou lu certains livres que je vous ai présentés? 😚

lundi 6 novembre 2017

06 novembre 4

Mes dernières lectures : avec buveurs de sang à l'honneur

Je reviens vers vous pour vous parler de deux lectures récemment effectuées dans lesquelles il y avait... des vampires! NON les histoires avec des vampires ne sont pas mortes avec l'overdose Twilight! J'ai pris beaucoup de retard dans mes points lectures sur Youtube, un retard tel que j'ai décidé de vous proposer des petits articles thématiques sur le blog. J'espère que ça vous plaira! Je vais vous parler aujourd'hui du Pacte d'Emma de Nine Gorman et du Livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 Le Pacte d'Emma, Nine Gorman

Emma, 21 ans est atteinte du syndrome de Beckyngton, une maladie neurodégénérative. Elle est pourtant bien décidée à profiter des dernières années de sa vie, alors elle se rend à New York où elle trouve un poste auprès du directeur d'un groupe prestigieux : Anderson Corp. Cette rencontre bouleverse sa vie, mais Emma ne sait pas si elle peut faire totalement confiance à cet homme.

Lu en une journée top  chrono, Le Pacte d'Emma était une belle lecture. Ca a l'avantage d'être addictif et on s'attache beaucoup au couple Emma-Andrew (est-il possible de les voir comme un couple? bonne question...). Ils ont tous les deux des secrets l'un envers l'autre... et nous pauvres petits lecteurs, on est frustré. On veut savoir! D'ailleurs, la fin est terrible... Merci par merci Nine Gorman! C'est tellement ce genre de livres qu'on ne peut PAS lâcher. Et ça me fait du bien de me plonger de temps en temps dans ce genre de livres. C'est vraiment une lecture que j'ai beaucoup appréciée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Le livre perdu des sortilèges, Deborah Harkness

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Le second livre lequel il y avait des vampires est Le Livre perdu des sortilèges. C'est un livre qui me faisait envie depuis très longtemps mais je dois dire qu'il m'impressionnait. Là, on ne peut pas dire qu'il y en avait pour une journée de lecture, puisque c'est un beau bébé de 830 pages... oui, une belle pavasse. Mais ça a été une excellente lecture. Je pense que si vous aimez les plaids et le thé, comme moi, ce roman ne peut que vous plaire. Alors certes, je triche, puisqu'il n'y a pas de que des vampires dans ce texte mais aussi des sorcières et des démons... et j'ai beaucoup aimé la façon dont chaque créature a été développée. Il n'y a pas beaucoup d'actions dans ce premier tome, mais vous le savez peut-être, si l'ambiance me tient en haleine et si les personnes me plaisent, j'adore les longueurs. Je crois que c'est un excellent livre à lire pour les longues nuits de novembre... Au centre de ce texte, il y a aussi plein de mystères autour de l'alchimie... c'est quelque chose qu'on ne retrouve pas forcément très souvent et ça m'a beaucoup plu. Je crois que les tomes 2 et 3 sont encore plus longs que celui-ci, et j'ai hyper hâte de les découvrir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En somme, mêmes si ces deux livres ont des vampires pour personnages, ils sont très différents. L'un se lit très vite et les évènements s'enchaînent, l'autre se lit beaucoup plus lentement et l'atmosphère prend le temps de s'installer. Je tiens tout de même à signaler que les deux livres ont des romances très présentes... si vous n'êtes pas d'humeur romantique, passez votre chemin! 


Connaissez-vous ces livres? Les avez-vu lus? Ou souhaitez-vous les découvrir? 


Le Pacte d'Emma, Nine Gorman chez Albin Michel. 400 pages. 16€90
Le Livre perdu des sortilèges, Deborah Harkness chez Le Livre de Poche. 832 pages. 8€90