mercredi 14 juin 2017

La Passe-miroir de Christelle Dabos♥


Envie d'écrire quelques mots sur une saga en cours et qui me plaît beaucoup: La Passe-miroir de Christelle Dabos. Pourquoi ces livres me plaisent? Parce que l'univers me fait m'évader, tout en lançant parfois des petites étincelles sur notre propre monde et notre monde réalité. Ce que j'aime, c'est cette finesse donc, et cet univers qui n'en finit pas de s'étendre un peu plus à chaque tome et qui ne cesse de me passionner. 

Pour celles et ceux qui préfèrent le format vidéo, vous pouvez retrouver mon avis en vidéo par ici. ♥

***

Le premier tome: Les fiancés de l'hiver. 
Ce tome, c'est la découverte de ce monde et c'est une magnifique entrée en matière. Ce livre, je l'ai lu deux fois : la première fois en début de première année de licence. Si j'avais bien aimé, ce n'était pas un coup de coeur. Je l'ai relu plus de deux ans plus tard, alors que je venais de valider ma troisième et dernière année. J'avais mûri, grandi, et cette lecture devint un coup de coeur à ce moment là. 

C’est là qu’on découvre un monde éclaté en arches, avec des personnages ayant développé des pouvoirs utiles, parfois inutiles, spectaculaires ou incongrus pour d’autres. C’est là qu’on découvre Ophélie, qui est une liseuse et une passe-miroir sur Anima: elle a la faculté d’animer les objets et de passer à travers les miroirs pour se rendre d'un endroit à un autre. Tout débute quand elle est promise à un habitant du Pôle, Thorn qui est aussi glacial sur l’arche sur laquelle il vit. Ophélie va donc quitter tout son cocon pour aller découvrir un monde bien moins chaleureux et bien plus dangereux que celui qu’elle connaissait. 

Je suis consciente que pour Ophélie, soit on l’adore, soit on la déteste, c’est un personnage maladroit, qui est très passive au début de la saga. Moi j’ai toujours éprouvé de l’affection pour elle, pour Thorn aussi. Thorn, je le trouve tellement censé, logique dans ses démarches, il cache un coeur sous ses couches de glaces... Mon avis reste mitigé sur Berenilde: je passe de l'amour à la haine en un claquement de doigts avec elle. Autre personnage que j'affectionne: Archibald: le mauvais garçon de l'aventure, un personnage haut en couleurs, qui vous fera bien des fois sourire! 

Le deuxième tome: Les disparus du Clairedelune. 
Ce tome-ci est celui de la conspiration et de l'action. Si le premier tome installe doucement l'univers, ça remue bien plus par ici! Si je l'ai beaucoup aimé, j'ai eu moins d'étincelles dans les yeux qu'avec le premier. Mais ce second tome fut addictif. Ophélie évolue dans le bon sens du terme et je commence à l'apprécier de plus en plus. Encore une fois, tout comme le premier tome, c'est un livre assez long mais toutes ces pages ne sont que du bonheur! 

Le troisième tome: La mémoire de Babel.
J'ai eu l'impression d'être revenue à zéro avec ce dernier tome paru. Tout d'abord, il faut savoir qu'il se déroule 2 ans et 7 mois après le tome 2, alors que le tome 2 était la suite directe du tome 1. Cela m'a procuré une légère sensation d'incohérence... pourquoi autant de temps? Les justifications de l'auteure ne m'ont pas convaincue. Il y a aussi beaucoup de nouvelles découvertes, beaucoup de nouveaux personnages. Tellement de nouveautés que je l'avoue, les 100 premières pages ont été difficiles! Il y a beaucoup de nouvelles informations à intégrer. Et ce tome est le plus haletant des trois. Si l'action commençait à arriver au second tome, ici, ça ne fait que bouger! A tel point que j'aurais eu besoin de certains moments de pause et je ne les ai pas retrouvés. Mais rassurez-vous... j'ai adoré ce tome également, même si en effet, je lui reproche quelques détails juste au-dessus! Dans ce tome, le thème de la censure est à l'honneur et j'ai beaucoup aimé cela. Certes, j'ai eu du mal à inculquer toutes les nouvelles choses au début mais je dois dire que ce coup de fraicheur, de pep's dans l'histoire m'a fait du bien, c'est la raison pour laquelle je l'ai préféré au tome 2, même si le premier dans mon coeur reste le premier tome. Au passage, rien que pour les dernières lignes, qui sont d’une émotion dingue et qui m’ont retournée, ça vaut le coup de lire toute La Passe-miroir... Oui, rien que ça! 

***

En résumé, ces livres de fantasy m'éblouissent. J'essaie de conserver mon esprit critique pour mes avis mais je dois dire que je les adore à tel point que je pourrais parfois en perdre la raison; car oui le 1er juin, il a fallu que je fasse des pieds et des mains pour me procurer La mémoire de Babel, LE JOUR-MÊME de sa sortie. C’est un univers qui évolue tout le temps, qui est tellement riche! Petite information pratique et très utile: il y a un résumé de ce qui s’est passé avant dans chaque tome! Car s'il y a 2 ans entre la sortie de deux tomes, on pourrait oublier certaines choses, mais non, tout est bien pensé! ;-)


La Passe-miroir, Christelle Dabos chez Gallimard Jeunesse
18/19€ le livre.
Ces livres existent aussi en poche!

4 commentaires:

  1. Depuis le temps que tu m'en parles... Rien que pour la couverture il faut que je les prenne ahah! Ils snt dans ma liste :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est-ce que tu attends roooooooh ! :D

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé le premier tome mais je n'ai pas encore lu les deux autres. Il faut absolument que je me les procure. Christelle Dabo a su installé un véritable univers : très poétique. Il y a des phrases formidables je trouve dans le premier tome. Je suis très indulgente moi aussi avec Ophélie. J'ai hâte de voir comme elle évolue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il y a pas mal de poésie dans son univers :) J'espère que la suite te plaira tout autant, merci d'être passée par ici!

      Supprimer

Merci de m'écrire, je te répondrai avec plaisir :) ❤ !